De grandes ambitions pour la chaine Stardust en 2018-19

Bonjour à tous, ou bonsoir

C’est pas tous les jours que je me dis que je vais écrire un billet de blog. Je sais que certains d’entre vous n’aiment pas lire ou veulent pas perdre de temps à lire des pavés résumant et parlant du futur donc je me suis dit que j’allais mettre un cadre spoiler pour ceux qui veulent que j’aille droit au but. Pour les autres, ignorez le.

Spoiler

Cela fait deux ans que la chaine existe. A la base, je l’ai lancé car je voulais partager ma passion sur Internet. Par complexe et peur, il m’a fallu deux ans pour me décider à créer la chaine. Presque chaque jour, je me demande ce qui se serait passé si j’avais lancé Stardust en 2013-2014. Toujours est-il que nous sommes en 2018, qu’entre temps j’ai trouvé un boulot excellent, et que je me retrouve dans une situation que je n’avais pas pensé possible.

J’ai été embauché il y a un an pour un travail de 35h, et les premiers mois ça allait, je trouvais le temps de travailler sur Youtube. Sauf que les mois passant, ça a lentement vidé mes batteries, et mon esprit est actuellement totalement saturé. Des évènements personnels me demandant également de trouver du temps, celui que j’aurais en fait si je n’avais « qu’une vie », c’est le dawa. Je pensais que virer les récaps aiderait, mais même pas. J’ai pas le temps que je pensais me libérer pour un peu de vie sociale perso…

Je me retrouve avec mon travail que j’aime, et qui paie mes factures et ma chaine Youtube que j’aime, mais dont les revenus sont réinvestis dans les tournages. Sauf que je sens qu’il va falloir que je fasse un choix. Je ne peux pas continuer à faire les deux, je me retrouve non productif dans les deux. Dans les deux cas, avec un de ces trucs en moins, le « gagnant » deviendra plus qualitatif, et le « perdant » disparaitra.

Si je me lance dans Youtube à plein temps, comme mes collègues Astronogeek ou Hugo Lisoir, voici ce que j’ai prévu :

-Faire des lives de tous les lancements ayant lieu entre 9h et 22h en semaine, et entre 12h et 20h le week end
-Un épisode par semaine, mais beaucoup plus travaillé
-Des débats avec vous et avec d’autres youtubeurs du spatial ou d’autres sujets
-De nouveaux déplacements dans des centres spatiaux
-3 à 4 lancements par an commentés sur place avec des moyens conséquents
-Un(e) sidekick qui m’aidera à produire du meilleur contenu
-Plus de moyens techniques
-Plus de Stardust Gaming

Comment y parvenir :

Vous l’aurez deviné, surtout si vous avez lu le spoiler (petits malins), c’est une question d’argent. Actuellement, je vis de mon salaire, qui subvient aux besoins de ma famille (je n’entrerai pour le moment pas dans les détails)

J’ai actuellement l’un des Tipeee les plus bas parmi les chaines Youtubes traitant de spatial. Je ne demande que très peu habituellement. Mais un euro peut faire la différence dans mon contenu si je me lance dans le Youtube à temps plein.

Tipeee

L’audience, c’est à dire le nombre d’abonnés et de vues sont également un facteur déterminant. J’ai calculé que si je double mon audience actuelle, je pourrais vivre de youtube et en même temps pourrai produire le contenu que je veux.

S’abonner est donc important

Pour le moment, ma décision n’est pas prise. Je ne prendrai ma decision qu’à la fin de ce mois, en fonction de comment ça aura évolué dans l’un ou dans l’autre. Soit je quitte mon travail, soit je quitte Youtube. C’est une décision de santé avant tout. Et vous avez le pouvoir de faire pencher la balance.

Vicnet

 

The following two tabs change content below.
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été passionné par l’espace. Pour certaines raisons, je n’ai pas pu en faire mon métier. J’ai été développeur web, chef de projet web, superviseur et chef d’équipe chez SFR, parachutiste, réalisateur de vidéos et documentaires, et me voilà aujourd’hui Médiateur Scientifique au Planétarium de Vaulx-en-Velin. J’ai toujours aimé communiquer sur mes passions : l’espace, l’aviation, le parachutisme, le base jump… et pour pouvoir transmettre ces amours, mon tempérament autodidacte m’a poussé à m’auto-former à la vidéo, un média qui pour moi est le plus efficace à l’heure d’Internet. J’ai lancé ma chaîne Youtube après deux ans d’hésitation. En un an, j’ai produit plus de 100 vidéos, où je raconte l’exploration spatiale, l’astronomie, les faits marquants, les découvertes, et je fais des revues hebdomadaires de l’actualité spatiale.

Dans le même genre...